C'est que pour vous....

SOUVENIR A JEAN-SEBASTIEN

C'est TOI mon p'tit gars qui veille...

C'est TOI mon p'tit gars qui nous pousse...

En disant,... "ALLEZ...GO"...


cliquez dessus pour voir la vidéo

Le 19 octobre 2013, y a eu 10 ans que tu nous quittais...tu nous manques Jean-Séb....@+... bye JS

10 ans que nous arrosons les fleurs sur ta tombe avec nos larmes...

Mais, rien que pour toi Jean-Séb, nous tenons bon...

Souvenir à mon fils tant aimé

Souvenir à notre fils tant aimé

 

Jean-Sébastien

Tu disais pas maman, mais "Hé man..."

Tu disais pas papa, mais "Hé pa..."

Tu disais pas Anne-Françoise, mais "Hé Anne..."

Tu disais pas Laetitia, mais "Hé Laeti..."

 

Hé bé vé..., tu t'étais bien fait à la région Marseillaise toi...

( belge d'origine -Seraing-La Chatqueue- mais installé à Sausset les Pins depuis 1989, Jean-Séb avait 9 ans )

Jean-Sébastien s'est tué sur la route D9 à Ensues-la-Redonne entre Marignane et Sausset-les-Pins le 19 octobre 2003 à l'âge de 23 ans

Son album en images, sa vie, avec ses parents, sa soeur Anne-Françoise, ses cousins & cousines, ses amies & amis

cliquez sur la vignette pour agrandir la photo

Merci Jean-Sébastien pour les bons moments que l'on a vécu ensemble.

Nous l'oublirons jamais, ciao "mon p'tit gars"

 

D'autres photos avec Cathy

cliquer sur la photo pour l'agrandir

Souvenir de Sicile...

 

   Prenez ma main, et partageons ma vie, car chaque fois que vous pensez à moi, je suis dans votre coeur.

 

N'oubliez pas de noter dans votre agenda la date du 4 JUILLET 2015, au stade de Carry le Rouet, grand tournoi de foot en l'hommage à JEAN-SEBASTIEN.

Poèmes & Textes

cliquez pour agrandir

La mort n'est rien...

Je suis seulement passé dans la pièce à côté...

Je suis moi et vous, vous êtes vous.

Ce que nous étions les uns pour les autres,

Nous le sommes toujours.

Donnez-moi le nom que vous m'avez toujours donné,

Parlez-moi comme vous l'avez toujours fait,

N'employez pas un ton différent,

Ne prenez pas un ton solennel ou triste,

Continuez à rire,

De ce qui nous faisait rire ensemble.

Priez, souriez, pensez à moi, priez pour moi,

Que mon nom soit prononcé dans la maison

Sans emphase d'aucune sorte,

Sans une trace d'ombre.

La vie signifie tout ce qu'elle a toujours signifié,

Elle est ce qu'elle a toujours été,

Le fil n'est pas coupé.

Continuez à rire,

Pourquoi serai-je hors de votre vue?

Je vous attends,...je ne suis pas loin...

JUSTE DE L'AUTRE COTE DU CHEMIN...

Vous voyez, tout est bien... Alors souriez.


 

Pour nous laisser un message cliquez sur la photo


Pour signer le Livre d'Or de Jean-Sébastien

cliquez dessus


Le challenge 2014 une équipe de La Côte Bleue remporte le challenge .

Merci à NEWSPORT pour l'organisation. MERCI A TOUTES LES COPINES ET COPAINS DE JEAN-SEB, MERCI A TOUS. Rendez-vous le 4 juillet 2015 au stade de Carry le Rouet, je suis dans votre coeur... Jean-Séb.


LE CHALLENGE POUR JORDI...son sourir lui va si bien...

Le 17 janvier 2009, Jordi est mort... sur la route... entre Martigues et Sausset Les Pins

Rémy avait 23 ans... comme Jean-Sébastien, Rémy "mordait" la VIE à pleine dent... comme Jean-Sébastien...

Rémy décide le soir du 17 août 2007 de faire une sortie en jet ski sur la mer... cette mer bleue... Le vent se lève brusquement... la mer se déchaîne... une vague le "happe"... REMY EST MORT...

Rémy avait été élu meilleur joueur au challenge Jean-Sébastien en 2006.

Loin... là-haut... au dessus de La Grande Bleue... Deux papillons au PARADIS...

Quelque part... entre Marseille et Martigues...


Lettre du Ciel de Jean-Sébastien

A ma famille et tous ceux qui me sont chers,

Je voudrais vous dire quelque chose . Mais tout d'abord, vous faire part, que je suis bien arrivé . Je vous écris du ciel. Ici je demeure avec Dieu . Ici, il n'y a plus de larmes de tristesse; plus de douleurs mais de l'amour éternel. S'il vous plaît ne soyez pas malheureux parce que je suis hors de votre vue. Rappelez-vous que je suis avec vous pour l'éternité Aujourd'hui j'ai dû vous quitter , ma vie sur la terre étant terminée. Dieu m'a pris et m'a étreint et Il m'a dit, "Je t'accueille," Comme c'est merveilleux d'être dans ses bras.. Il m'a expliqué que tous s'y rejoindraient un jour. Il y a tellement à faire, pour aider tout ceux qui souffrent sur la terre. Dieu m'a donné une liste de choses, pour que je puisse l'aider. Dans la liste, il y avait le plus important être près de vous pour que vous ressentiez ma chaleur et mon amour. Et pendant votre sommeil vous survolez pour être plus près de vous quand dans votre coeur meurtri vous n'arrivez plus à vous endormir. Dieu et moi sommes si proches de vous.... au milieu de la nuit. Quand vous pensez à ma vie sur la terre et toutes ces années d'amour que nous avons partagés. Mais n'ayez pas peur de pleurer : il soulage vraiment la douleur; Souvenez-vous il n'y aurait aucune fleur, à moins qu'il n'y ait un peu de pluie. Je regrette que je ne puisse pas vous dire tout ce que Dieu a projeté pour moi mais si je devais vous le dire, vous ne comprendriez pas. Mais une chose est certaine, quoique ma vie sur la terre soit finie Je suis plus proche de vous maintenant, comme jamais auparavant. Il y a beaucoup de chemins difficiles pour vous et beaucoup de collines pour trouver le bonheur et la sérénité; Mais ensemble nous pouvons le faire en prenant un jour à la fois. C'était toujours ma philosophie et je le voudrais pour vous aussi; Cela comme vous donnez au monde, le monde vous donnera. Si vous pouvez aider quelqu'un qui est dans la douleur. Alors vous pouvez dire à Dieu la nuit ...... "Ma mort n'était pas vaine." Et maintenant je suis heureux.... car je suis si près de vous. Sachant comme je suis bien et que chaque sourire que vous apercevez c'est moi près de vous. Ainsi si vous rencontrez quelqu'un qui est triste et qui a le moral par terre tendez-lui votre main donnez-lui cette chaleur que je vous envoie avec amour. Quand vous descendez la rue et que vous pensez à moi tristement regardez bien je suis juste de l'autre côté de la route. Je marche devant vous pour vous ouvrir la route celle où en pensant à moi les souvenirs vous refont sourire. Et quand c'est le temps aussi pour vous de partir.... de ce corps et être libre. Donnez-moi votre main. Jean-Sébastien qui vous aime.

MES COPINES ET COPAINS AU PARADIS

REGARDEZ les bien,... Ils sont beaux "mes potes" Elles sont jolies..."mes copines".

cliquez dessus

Pour les parents de Catherine

Quatre jeunes décèdent dans un grave accident sur la N86 entre Marche et Hotton (Belgique)

Hommage à ARNAUD

« Recevoir une âme que l’on doit accompagner est le plus grand rôle d’un père où d’une mère ». Nous pouvons facilement décrire le mal. On peut citer des faits précis et expliquer comment on a eu mal. Comme dit « Anthony de melo » dans son livre, l’amour ne peut être décrit. Je vais vous raconter ma rencontre avec un être merveilleux : mon fils. Difficile de décrire l’amour que je ressens pour lui, facile de vous conter les merveilleux moments que j’ai pu partager en sa compagnie. Arnaud est né le 5 juillet 1987 vers la fin de l’après-midi. Son accouchement a été difficile car il faisait 59 cm et 3,950 Kg. Il a voulu sortir en regardant le ciel (ou sous la jupe de l’infirmière) et par conséquent, cela a été douloureux pour lui et pour sa mère. Je pense que c’était le plus beau jour de ma vie. Quelle émotion ! Il n’y avait personne et tout à coup, un enfant est là. On lui donne un nom et c’est une personne à part entière. Sa tête était grande. C’était bien mon fils. Il avait un énorme pain de sucre et lorsque le médecin me l’a tendu pour lui faire prendre le bain, je lui ai dit « je suis le papa, j’ai le droit de savoir la vérité. » Le Docteur m’a regardé et m’a dit « Qu’est ce qu’il y a ? Votre fils est en pleine santé et c’est un super beau bébé ! ». Et moi de rétorquer, « Vous avez vu sa tête ? ». Il m’a expliqué, mon émotion est retombée et j’ai pu voir le splendide enfant que Dieu m’avait confié. Nous avons passé trois heures dans ce couloir de la maternité, dans une pénombre, sans un bruit. Nathalie dormait et moi je contemplais cet enfant. Pendant trois heures, je lui ai parlé, il a tout entendu, il me serrait mes doigts. Il m’aimait déjà et nous avons commencé une relation d’amour qui ne s’arrêtera jamais. Quelle fierté d’être l’accompagnateur d’une petite âme pleine d’amour. Merci mon Dieu de cette confiance de m’avoir confié ce petit ange. Je garde dans mon cœur, tous ces moments passés en sa compagnie. Je garde dans mon cœur, toutes ces joies lors de ces grands événements. Ces premiers pas, ces premiers tours en vélos, ces premiers copains, ces premières bêtises, ces premiers coups de gueule, ces premiers amours. Le bonheur existe. Je l’ai vécu pendant 17 ans sans m’en rendre compte. Il a fallut que je le perde pour m’en rendre compte. Les futurs souvenirs se sont arrêtés et maintenant, je dois comprendre que l’on m’a permis de vivre ces moments avec lui. J’ai eu de la chance, cela a duré 17 ans et nous avons pu nous dire que nous nous aimons. Je crois que les personnes préparent leurs départs. Arnaud a décidé en juin 2004 de venir vivre chez moi. Après le mal que je lui avais fait, j’étais parti du jour au lendemain sans explication et à son âge, il n’avait pas compris. Il avait 14 ans. Il a beaucoup souffert, je lui ai fait beaucoup de mal. Excuse moi Arnaud de t’avoir fait du mal. Il est arrivé un jour, et il m’a dit. Si tu es d’accord, je viens vivre avec toi. Ce bonheur indescriptible s’est emparé de moi. Je savais que nous nous aimions mais je n’imaginais pas que nous ne pouvions être séparé. Nous nous sommes retrouvés. Des explications d’homme à homme ont eu lieu. Des larmes dans les yeux, nous nous exprimions notre amour. Je le regardais avec fierté, il me regardait avec fierté. Depuis nos retrouvailles, nous avons vécu, à mon avis les plus beaux moments de notre partage. Ce vendredi 1er octobre, il voulait descendre avec des amis au comptoir à Martigny. Je lui ai interdit de descendre en voiture avec ces copains. Il a donc pris le train. Malheureusement, il l’a pris dans le dos et il arrivait à 160 km. Pourquoi ? Pourquoi deux êtres qui s’aiment doivent être séparées ? Pour se retrouver ? Je suis devenu vieux et plus si entente. Un enfant que j’ai chéri, que j’ai bercé, que j’ai consolé, que j’ai soigné, que j’ai surveillé, que j’ai dorloté, que j’ai aimé, que j’ai vu grandir, à qui j’ai appris à marcher, à faire du ski, du vélo, du surf, à parler, à écouter, à manger, à vivre dans ce monde quelque fois difficile, on me l’a enlevé ce soir là à 1h03. On ne me l’a pas enlevé normalement, on me l’a enlevé dans une violence inouïe, on me la broyé, déchiqueté, découpé, éclaté. C’est horrible d’imaginer cela. C’est encore plus horrible de le voir pendant mes rêves. J’ai mal pour lui. Je l’entends crier et je l’entends pleurer. Je ne peux plus le consoler et le soigner. Je n’ai même pas pu le revoir. Il me reste aujourd’hui le droit d’espérer son bonheur ailleurs que sur cette terre. Ailleurs qu’à côté de moi, ailleurs que dans notre vie. Il me reste à accepter que Dieu m’a confié un enfant et que je n’en étais pas propriétaire et que son destin ne m’appartenait pas non plus. Il me reste à remercier pour ces moments de bonheur et comprendre que la vie n’est rien d’autre qu’une étape pour ce préparer à quelque chose que l’on n’arrive pas à concevoir avec notre esprit petit et modifié par nos habitudes de grands malades d’un monde malade. Il était venu vivre avec moi car il savait inconsciemment qu’il devait partir. Il est venu me dire au revoir. Dire que j’ai eu la chance de vivre avec lui pendant 17 ans. Quand je vois les drames autour de moi je me dis que j’ai de la chance de l’avoir eu si longtemps à mes côtés. J’essaie de garder ces pensées pour ne pas tomber. Car perdre un être aussi cher fait vaciller une personne dans le plus profond de son âme. Quand on perd un enfant, on pense que l’on est responsable. Papa et maman sont venus ce soir là à Riddes l’attendre. Ils l’ont aidé à passer ce passage difficile et peut être si facile. Il paraît que les gens que l’on a aimés nous aident à faire le grand saut. Arnaud devait être attendu. Viens me chercher le jour où mon heure sera venue. Comment arriver à ne pas se sentir responsable. Je ne l’ai pas beaucoup suivi. Mon travail m’occupait trop. Moi qui avais rêvé d’être Directeur Général d’une entreprise j’y étais arrivé. Ce soir du 1er octobre, j’avais la première séance avec mes employés. Sincèrement je n’ai pas pensé à lui. J’ai passé à côté du lieu où il est décédé 30 minutes avant. Il devait marcher sur ce long bout droit entre Saxon et Riddes. Je ne l’ai pas appelé. Je ne me suis pas fait des soucis. Je me suis endormi car j’avais bu un verre. On a sonné à la porte. Des policiers étaient devant moi et j’ai compris. Je suis tombé et j’ai hurlé. Mon fils Maxime qui dormait dans la chambre m’a entendu. Combien de temps ai-je fait pour réaliser ce qui m’arrivait. J’arrive maintenant à croire que je ne le verrai plus. Arnaud, je n’ai pas toujours été très juste envers toi. J’ai souvent pensé à moi avant toi. Je t’aimais, mais je ne le savais pas. Je ne m’imaginais pas à quel point tu me manqueras. Je pensais que je serais préservé. J’imaginais que j’étais béni des Dieux, comme tout le monde. C’est dur de penser que l’on est semblable à tout le monde et que tout peut nous arriver. J’espère simplement que je pourrai te revoir quand je partirai de ce monde. J’espère simplement que je pourrai te parler de n’importe quel façon. J’espère seulement que tu es heureux. Je t’aime Arnaud et pardonne moi si je t’ai fait du mal. Je ne le comprenais pas.

Pascal... ton papa...

Hommage à ALBERT POUZOULET... mon ami du ciel... il faisait le plus beau métier du monde... Pilote de chasse, puis dans le civil il était devenu pilote de CANADAIR... pour sauver des gens... il est mort en service...le 20 août 2005.

Récompenses

It was a pleasure to see you did a lot of work on your site: great content, fine lay out, beautiful graphics, you sure do deserve an award for this incredible job!!!

Après une visite de votre site je vous offre avec plaisir cette award en memoire de votre fils et pour le travail que vous fournissez pour qu'on ne l'oublie pas . Je compatis a votre douleur.

AWARD d'Argent décerné depuis la Suisse par Mélinda

Félicitation pour votre site il est magnifique

Une récompense du Canada, je suis présentement sur votre site en hommage à Jean-Sébastien et il doit être bien fier de vous, je vous félicite pour tout ce que vous faites en mémoire de lui, et je vous remet en hommage de mon côté le Chevalier d'Amitié 2005 pour Jean-Sébastien, pour devenir moi aussi une amie de votre fils, bravo

J'ai trouvé votre site vraiment magnifique et j'ai pu constater que Jean Seb avait une grande personnalitée. Je vous envoie mes amitiés.

Je vous remets un award d'or car votre site n'est pas mal du tout et votre cause me tient à coeur

La Colombe du web je vous l'offre de tout mon coeur recevez mes amitiés

Je suis allée voir le site de Jean-Sébastien, il est tout simplement magnifique, il n'y a pas d'autres mots J'ai moi même perdu mes parents et mon jeune frère dans un accident de la route et donc je comprends parfaitement la douleur et le vide qui ne disparaitront malheureusement jamais.

Je me suis mise un peu à la création et Sarah m'y aide beaucoup grâce à tous ses nombreux dessins et peintures qu'elle nous à laissé. Je suis heureuse de t'offrir mon coup de coeur fait avec un de ses dessins, qui est signé et daté. Cette création restera unique pour toi car jamais je vais offrir la même ailleurs.

Une douce brise est venue chercher votre fils... mais jamais elle ne pourra effacer le souvenir que vous garderez toujours dans votre coeur!

Je vous admire beaucoup pour votre courage et votre fils d'après ce que j'ai pu voir sur votre site devait être un jeune homme extraordinaire. C'est avec un immense plaisir que je lui décerne la pyramide d'or.

J'ai placé le site de Jean-Sébastien dans mes coups de coeur permanents sur la page d'accueil de mon site. C'est ma manière de lui rendre hommage.

Je suis très heureuse, mais aussi très fière de pouvoir vous offrir ce modeste cadeau à Jean-Sébastien.

Votre site est très émouvant et à la fois plein de soleil et de vie. Je prends votre bannière pour la mettre sur mes 3 sites, page menu. Je suis de tout coeur avec vous.

Je reviens de votre site, l'hommage à votre fils est si beau , je suis en larme. C'est de loin le site qui m'a le plus ému. Je tenais aussi à vous faire une surprise alors je vais vous mettre comme Coup de Coeur sur Ma Demeure de Lumière le mois de l'anniversaire de Jean-Sébastien, c'est-à-dire en juillet. Je suis de tout coeur avec vous.

Prix du plus beau sourire

Comme tu étais un fan de l'OM...

C'est juste un au revoir pas un adieu , ma maman est avec toi au paradis , on pense a vous , on vous aime........

Venant d'Espagne....

Merci ROSANA....

Bannière

Pour mettre un lien du site de Jean-Sébastien sur votre site, utiliser cette bannière.

Liens d'amis

Liens vers la Côte Bleue, Jean-Séb l'aimait tant...


La chapelle NOTRE-DAME EN CHEMIN...

Chapelle dédiée aux victimes de la route

En bordure de la route du Condroz à Boncelles (Liège - Belgique)

<

La Chapelle est dès à présent ouverte à toute personne désirant s'y recueillir, y placer la photo d'un proche, y faire célébrer une messe anniversaire, etc. Elle servira aussi aux associations pour différentes activités telles que rencontres de famille, concerts, expositions,etc. Tous les derniers vendredis du mois sera célébré un office à 18h30. Malheureusement, en raison du vandalisme de plus en plus généralisé, la chapelle ne peut rester ouverte en permanence.

Pour vous y rendre, ou pour tout renseignement, merci de téléphoner au 00 32 (0) 87 22 14 31 chez Cécile Jacob ou chez Mr et Mme Beelen 00 32 (0) 43 38 50 44

Les endroits de où les personnes se sont connectés.

France, Belgique, Canada, Etats-Unis, Suède, Côte d'Ivoire, Allemagne, Thailande, Ghana, Italie, Suisse, Autriche, Angleterre, Monaco, Lituanie, Finlande, Australie, Japon, Nouvelle Calédonie, Maroc, Brésil, Luxembourg, Algérie, Tunisie, Martinique, Gabon, Espagne, Sénégal, Emirats Arabes Unis, Turquie, Liban, Norvège, Pays-Bas, Mexique, Philippines, Guinée, Pologne, Grèce, Taïwan, Argentine, Chili, Danemark, Roumanie, Colombie, Polynesie Française, Corée du Sud, Portugal, Moldavie, Bénin, Ile de la Réunion, République Tchèque, Israël, Ile Maurice, Russie, Chine, Pérou, Mali, Hongrie, Costa Rica, Cameroun, Mayotte, Serbie et Monténégro, République Dominicaine, Dubaï, Togo, Libéria, Hawaï, Afrique du Sud, Haïti, Kenya, République démocratique du Congo, Pakistan, Hongkong, Salvador, Quatar, Burkina Faso, Égypte, Irlande, Sultanat d'Oman, Nicaragua, Cap-Vert, Slovaquie, Madagascar.

Nombre de visite sur le site de Jean-Sébastien